Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel BOCQUET
  • Le blog de Michel BOCQUET
  • : Michel BOCQUET, Ingenieur agronome, consultant en apiculture ; conseil et expertise dans les domaines liés à l'abeille, les produits de la ruche, la pollinisation, l'utilisation des abeilles comme bioindicateurs de l'environnement. Michel BOCQUET, Agronomist, apiculturist : specialist in honeybees, bee products, pollination, environment monitoring with bees as bio indicator.
  • Contact

Twitter, c'est là

Pour les mordus de twitter, il suffit de cliquer ici :link

Recherche

5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 11:11

Rappelons que vous avez jusqu'au 15 mai pour déposer auprès de la Direction départementale de l'équipement et de l'agriculture, DDEA (anciennement Direction Départementale de l'agriculture et de la forêt) le dossier de demande pour l'aide  214-H : "Préservation de la diversité végétale en améliorant le potentiel entomophile" .Cette aide concerne les apiculteurs possédant plus de 75 ruches, 100 ruches dans certaines régions.

Cette aide a pour objectif d'amener les apiculteurs à modifier leurs pratiques pour orienter les ruches vers des zones à forts enjeux en termes de biodiversité.


L'apiculteur s'engage à disposer d'un nombre suffisant de ruchers (4 emplacements par tranche de 100 ruches), dont au moins un par tranche de 100 ruches en zone de biodiversité remarquable (natura 2000, parcs naturels régionaux, parcs nationaux, réserves naturelles, ZNIEFF, etc). Ces zones sont définies à l'échelon régional, sous forme d'une liste de communes, certains départements ont considéré que la totalité du territoire était éligible.

 

Seuls les ruchers de taille suffisante sont éligibles (>25 ruches), et les colonies doivent rester au moins 3 semaines sur ces ruchers. L'apiculteur doit pouvoir prouver ses pratiques grâce à un registre d'élevage tenu à jour. Il est susceptible d'être controlé sur ses engagements.

 

En contrepartie, l'apiculteur peut recevoir un montant de 17€/an par ruche éligible (pour un total minimum de 300€ maximum sur l'exploitation, et un maximum de 7600 €).

Attention tout de même, l'aide sera versée en fonction des disponibilités, certaines DDAF ont averti : les apiculteurs passeront en dernier...

Les dossiers sont à retirer à la DDEA de votre département, une cellule d'information a été mise en place en général, pour répondre aux questions, avant la date butoir du 15 mai.

Michel BOCQUET

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BOCQUET - dans Pratique
commenter cet article

commentaires