Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel BOCQUET
  • : Michel BOCQUET, Ingenieur agronome, consultant en apiculture ; conseil et expertise dans les domaines liés à l'abeille, les produits de la ruche, la pollinisation, l'utilisation des abeilles comme bioindicateurs de l'environnement. Michel BOCQUET, Agronomist, apiculturist : specialist in honeybees, bee products, pollination, environment monitoring with bees as bio indicator.
  • Contact

Twitter, c'est là

Pour les mordus de twitter, il suffit de cliquer ici :link

Recherche

1 février 2022 2 01 /02 /février /2022 14:00
Image moléculaire comparative d'une abeille avec et d'une abeille sans Nosema ceranae.

Image moléculaire comparative d'une abeille avec et d'une abeille sans Nosema ceranae.

English summary : we just published a new article on the impact of Nosema on honeybee by Maldi Imaging, a promising technique to explore the effect of biotic and abiotic stressors on Apis mellifera. Surprisingly, additionnally to Gut degradation, Nosema has a visible impact on muscles in the thorax and also in the head of the bee. Publication available freely on www.doi.org/10.1002/pmic.202100224

Resumen en español : Le informamos de nuestra nueva publicacion que trata del impacto de la microsporidia Nosema ceranae en la abeja Apis mellifera. Vemos en la imagen no solamente un effecto en el tracto digestivo de la abeja, pero tambien en los musculos en el thorax, asi como en la cabeza, enseñando que el impacto de la microsporidia es realmente global. Este articulo cientifico se puede conseguir sin costo en www.doi.org/10.1002/pmic.202100224

 

Je vous invite à consulter notre nouvel article (en Anglais) qui vient de paraître sous forme gratuite sur le lien suivant www.doi.org/10.1002/pmic.202100224.

Nous vous présentons dans cet article une technique très prometteuse, l'imagerie moléculaire, qui permet de réaliser une cartographie moléculaire à l'échelle d'une abeille individuelle. La plupart des organes y apparaissent avec une signature spécifique et montrent ainsi les modifications qu'ils subissent lorsqu'on soumet l'abeille à un stress particulier.

Les images sont obtenues grâce à la technologie MALDI, que ceux qui nous suivent connaissent bien, puisque c'est avec elle que l'on réalise depuis plusieurs années au laboratoire BioPark d'Archamps de nombreuses expérimentations sur les abeilles, mais aussi les bourdons, les osmies et les frelons asiatiques.

Le Maldi nous permet par exemple de réaliser un profil moléculaire du sang de l'abeille, indicateur fin de son état de santé, nous l'utilisons également pour réaliser un bilan de l'immunité de l'abeille, ou encore il nous est utile pour identifier les bactéries qui composent le microbiote de l'abeille.

Nos techniques se montrent très complémentaires des techniques classiques dans toutes les expérimentations sur les stress auxquels la colonie est soumise. Nous arrivons par exemple à voir des impacts sur l'abeille que beaucoup de protocoles de recherche ont du mal à mettre en évidence, comme l'impact de maladies, de pesticides, de variations climatiques, de disettes nutritionnelles. Nous travaillons à l'échelle de l'abeille individuelle, ce qui permet de bien comprendre les variations observées entre les abeilles, y compris selon leur âge et leur fonction.

Concrètement, nous utilisons déjà ces techniques auprès d'apiculteurs, pour identifier le niveau de la réponse immunitaire, ce qui devrait bientôt permettre de réaliser des diagnostics en routine.

N'hésitez pas à nous contacter en cas d'intérêt.

Michel BOCQUET

Article publié sur Proteomics en libre accès sur www.doi.org/10.1002/pmic.202100224

Article publié sur Proteomics en libre accès sur www.doi.org/10.1002/pmic.202100224

Partager cet article
Repost0

commentaires