Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel BOCQUET
  • Le blog de Michel BOCQUET
  • : Michel BOCQUET, Ingenieur agronome, consultant en apiculture ; conseil et expertise dans les domaines liés à l'abeille, les produits de la ruche, la pollinisation, l'utilisation des abeilles comme bioindicateurs de l'environnement. Michel BOCQUET, Agronomist, apiculturist : specialist in honeybees, bee products, pollination, environment monitoring with bees as bio indicator.
  • Contact

Twitter, c'est là

Pour les mordus de twitter, il suffit de cliquer ici :link

Recherche

11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 18:37

Je m'intéresse depuis de nombreuses années aux relations entre l'abeille et son environnement, mais ce n'est que depuis 5 ou 6 ans que l'intérêt majeur de l'utilisation de l'abeille comme bio indicateur m'est apparu évident.

Cette dernière a une capacité d'échantillonnage remarquable de l'environnement, et en combinant différentes informations, par une analyse poussée, on arrive à tirer des indication synthétiques sur l'état global de l'environnement.

Il ne s'agit plus d'apiculture à proprement parler, cette technique demande de bonnes connaissances non seulement dans le domaine de la biologie de l'abeille et la dynamique de population, mais également un solide bagage en chimie, en traitement de l'information et en écologie. Je travaille dans chacun de ces domaines avec des spécialistes qui m'appuient ponctuellement.

L'utilisation de l'abeille comme bioindicateur demande un sérieux outillage méthodologique, sinon cela reste un simple outil de communication. Personnellement, j'utilise plusieurs outils, dont certains sont déjà décrits précédemment :

- une cartographie du potentiel pollen/nectar aux alentours du site suivi : avec le recul,  j'estime qu'il est impossible de faire des interprétations correctes sans cet outil.

- le développement d'une méthodologie d'approche chimique basée sur l'analyse d'un très grand nombre de molécules, afin d'arriver à une analyse multivariée. Il y a une phase d'apprentissage assez importante pour bien comprendre la signification des données collectées. La collecte des échantillons est également un point crucial, le protocole est assez pointu.

- le suivi à distance des colonies d'abeilles, grâce à un système modulaire qui permet l'acquisition de nombreuses variables sur la totalité d'un rucher, à un cout inférieur aux systèmes actuellement sur le marché. Ce système est fonctionnel cette année, seuls des prototypes fixes (proches d'une source électique et d'un réseau) existaient pour l'instant.

- le regroupement de plusieurs bases de données importantes (flore mellifère, molécules polluantes, phénologie).

Ces prestations sont actuellement effectuées en relation avec des bureaux d'études, et concernent surtout des entreprises ou collectivités locales qui ont des problématiques de polluants. Mais la technique est tout à fait applicable à une approche "biodiversité", je pourrai en parler à l'occasion, ainsi qu'à une approche climatique, en complément des indicateurs actuels.

Il est prévu en 2009 le déploiement d'un premier réseau de colonies bioindicatrices suivies à distance. L'objectif à terme est de réaliser des cartographies de polluants sur des échelles très larges.


English : This article is dealing with the use of honeybees as bio indicator of the environment. Their good ability to sample a wide place permits, with specific tools to give a good idea of the quality of air and pollutants in a range of 3 km around a specially designed apiary. This is possible with the use of specific tools as
- GIS cartography of nectar and pollen resources

- an appropriate sampling methodology, and multivariate analysis of numerous elements or molecules.

- a remote monitoring of colonies, with specific captors

- the use of various databases in bee flora, pollutants, phenology
This can interests local collectivities or polluting firms, or NGO that deals with climate changes and environment to monitor changes in ecology or climate on large scales. We project the installation of a large territorial network of monitored bees, for wich we are looking for investors in numerous countres. If interested, please contact
apimedia@aol.com. (english spoken)


Español : Este articulo esta dedicado al uso de las abejas como bio indicadoras del nivel de calidad del medio ambiante, a una escala de algunos km de rayo alrededor de un colmenar dedicado a este uso. Esta tecnica se usa para seguir en el tiempo y el espacio los niveles de  polución o la biodiversidad, o mas bien, la evolución del clima.
Para usar esta técnica, se necesitan erramientas especificas, como :
- la cartografia por systemas de informacion geografica, que permite de dar una reparticion del nectar y del pollen en la zona estudiada a la escala de la semana.
- un metodo adecuado de collecta de muestras, asi como el analisis de numerosos elementos o moleculas para tratar los datos por analisis multivariada.
- el uso de bases de datos (flora nectar y polen, polluantes, fenologia)
Eso interesa  a las collectividades locales o regionales o las empresas que quieren tener una idea del nivel de calidad del medio ambiante. Eso en relación con las poluciones, o la biodiversidad y mas bien los cambios climaticos. Se buscan partenarios en varios paises, en caso de interés, me pueden contactar :
apimedia@aol.com (se habla castellano)



Repost 0
Published by Michel BOCQUET - dans Prestations
commenter cet article
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 23:08

De nombreux apiculteurs réalisent des notations techniques sur leurs ruches, mais rares sont ceux qui les exploitent réellement. Or ces notations ont une valeur importante, une fois travaillées, car elles permettent un meilleur suivi du cheptel, une meilleure anticipation, une sélection plus efficace, la réduction du nombre de non valeurs, etc. Le tout permet des économies ou des gains effectifs importants, qui peuvent être placés en partie dans des outils de gestion plus performants.

Un nouveau service est proposé à destination des apiculteurs, il concerne principalement des professionnels ou pluriactifs qui n'appartiennent pas à des CETA (Centre d'études techniques apicoles, organismes techniques qui mettent en oeuvre des outils techniques, de comparaisons de groupes, localement) mais qui souhaitent bénéficier d'outils nouveaux de gestion, permettant d'une part de mieux gérér techniquement leur exploitation, et d'autre part de comparer leurs résultats à ceux d'autres exploitations ou à d'autres références afin d'améliorer ses techniques.




Le principe est de collecter au rucher les informations notées sur les ruches (que ce soit sur des fiches ou sur les toits), et de les rentrer sur informatique (peut être effectué par nos soins) qui nous permettra de produire un bilan technique initial de l'exploitation. Un travail initial de numérotation des ruches est indispensable, si ce n'est déjà fait, pour envisager cette étape, il s'agit d'un investissement de base nécessaire pour assurer une bonne traçabilité des informations.




Compte tenu de vos objectifs, nous produisons alors un classeur d'exploitation adapté à vos besoins, avec une charge limitée de saisie d'informations. Différents onglets concernent les ruches, les reines, les élevages, les ruchers, ... les notations sont limitées, et orientées en fonction de vos besoins et de vos habitudes.




Un suivi régulier de l'exploitation est aussi proposé, avec la possibilité de mettre en place de ruches témoins sur les ruchers, suivies à distance, permettant de recevoir des alertes techniques selon les floraisons et les évènements climatiques.




Des services plus complets d'évaluation du potentiel apicole, d'intégration d'un calendrier d'élevage dans l'exploitation,  plans de sélection, voire de suivi comptable de l'exploitation seront également possibles en fonction des demandes.

Les services sont totalement personnalisés et s'adaptent à vos besoins, ils s'appliquent sur des exploitations  qui souhaitent aller plus loin dans le suivi technique et la démarche qualité et sont prêts à y affecter des moyens.

Repost 0
Published by Michel BOCQUET - dans Prestations
commenter cet article
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 22:48
Une vague importante de jeunes apiculteurs (et apicultrices) est en cours d'installation actuellement dans des conditions particulièrement difficiles, car les conditions pour une croissance du cheptel ne sont pas réunies actuellement, et le marché des produits d'élevage (reines, essaims, ...) est relativement tendu.

Des besoins existent pourtant, avec un marché demandeur et une vague de départs en retraite d'exploitants apicoles installés dans les années 70 à 80.

Je propose un accompagnement dans le cadre des chéquiers conseils à l'installation, permettant d'accélérer la croissance de l'exploitation, en se basant non pas sur des investissements lourds sur les bâtiments et les véhicules, mais dans une priorité affectée au facteur limitant, le cheptel, dans les premières années, afin d'atteindre rapidement un niveau de cheptel permettant par la suite un renouvellement satisfaisant. La plupart des jeunes exploitations sont bloquées actuellement sur le seuil fatidique des 200 colonies, qu'il est très difficile de dépasser en pratique.

Pour ceux qui s'intéressent à ce sujet, et sans cacher les difficultés réelles de l'installation dans la filière, vous pouvez consulter utilement le numéro spécial du Bulletin Tehnique Apicole consacré à l'installation des jeunes en apiculture, qui est vendu au tarif de 8 € auprès de l'OPIDA (http://pagesperso-orange.fr/opida/opida/)
Repost 0
Published by Michel BOCQUET - dans Prestations
commenter cet article