Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel BOCQUET
  • Le blog de Michel BOCQUET
  • : Michel BOCQUET, Ingenieur agronome, consultant en apiculture ; conseil et expertise dans les domaines liés à l'abeille, les produits de la ruche, la pollinisation, l'utilisation des abeilles comme bioindicateurs de l'environnement. Michel BOCQUET, Agronomist, apiculturist : specialist in honeybees, bee products, pollination, environment monitoring with bees as bio indicator.
  • Contact

Twitter, c'est là

Pour les mordus de twitter, il suffit de cliquer ici :link

Recherche

/ / /

J'exere une activité de conseil en profession libérale, ou free-lance. Concrètement cela veut dire que je suis indépendant de la structure qui fait appel à mes services, je suis très attaché à cette indépendance, qui me vaut quelques critiques de la part des institutionnels, car je ne suis pas toujours les mêmes diagnostics ni les mêmes méthodes que celles proposées par ailleurs.

 

Je suis une seule logique, celle de mon client, ce qui nécessite d'abord de l'avoir bien identifié, chose très simple en théorie, mais qui l'est moins lorsque l'on va dans le détail : le financeur n'est pas toujours la même personne ou le même organisme que le commanditaire de la mission, ni même que bénéficiaires, les trois pouvant avoir des intérêts différents. Mais gérer ces contradictions font partie de ma mission.

 

Les métiers du conseil sont divers, pour ce qui me concerne, je pratiques plusieurs facettes de ce métier :

 

- La formation, sous différentes formes : les conférences sur mes sujets de prédilection (Nourrissement, relation abeilles/fleurs, et plus récemment élevage/sélection), des formations classiques en vis à vis, et de plus en plus des formations dites formation/actions, qui font intervenir les savoirs des stagiaires et qui aboutissent à des propositions personnalisées pour un groupe donné, avec des applications concrètes rapides à la clé.

 

Je préfère ces dernières, mais elles ne sont possible que pour un nombre de personnes limitées, une quinzaine maximum, les formations classiques pouvant concerner jusqu'à une trentaine de personnes et les conférences un public plus large.

 

- Le métier de consultant, qui concerne surtout des processus, des méthodes maitrisées par le consultant, qui les applique de façon récurrente. Par exemple, beaucoup d'études de faisabilité relèvent du consultant. Les audits de filière, ou audits territoriaux relèvent aussi de cette catégorie.

 

Je pratique régulièrement ces méthodes, mais cela ne constitue pas l'essentiel de mon activité. Les méthodes classiquement employées dans ces cas là sont : les enquêtes, pour lesquelles j'applique une méthode assez performante me permettant d'extraire des informations au delà des banalités et les diagnostics d'exploitations, pour lesquels j'arrive à identifier assez finement le fonctionnement technique des exploitants..

 

- l'expertise, qui nécessite, face à un problème complexe, d'élaborer (et non plus simplement d'utiliser) des outils et une méthodologie adaptés pour aider à sa résolution. Dans le milieu des entreprises industrielles, le fait de faire appel à un expert suppose d'avoir correctement diagnostiqué le problème et d'avoir accepté les conséquences des changements à mettre en oeuvre. Dans le milieu agricole, ces deux conditions ne sont pas toujours réunies, ce qui nécessite un travail plus complet dans le diagnostic de la problématique (qui est parfois revue en début d'étude) et d'autre part un l'accompagnement dans la mise en place des solutions (d'où une approche très concrète et un suivi dans les premières phases de changement lorsque c'est possible, pour favoriser l'appropriation de ces changements)

 

Je pratique assez souvent ce travail d'expertise, d'où l'importance que j'accorde aux outils dans ce métier, et l'obligation dans laquelle je me trouve d'élaborer de nouveaux outils, qui manquent cruellement au moment d'effectuer des diagnostics précis : évaluation du potentiel pollinifère et mellifère, outils de représentation de l'itinéraire technique des exploitations, outils de gestion du cheptel pour le renouvellement ou la sélection, capteurs pour affiner le diagnostic, etc.

 

 

Mes interventions s'adressent donc principalement à un public qui souhaite opérer un changement, ce qui pose souvent des problèmes dans des groupements où se cotoient des publics variés, dont certains sont en régime de croisière et ne cherchent pas à modifier leurs façon de faire, assez logiquement mes interventions ne sont pas adaptées à ce type de public, qui recherche plutôt des témoignages d'apiculteurs, ou des solutions de type "recettes", ce que je ne propose pas. Je suis plutôt adapté à entreprises ou des groupes qui souhaitent faire évoluer en profondeur leur système d'exploitation ou leur façon de travailler.

 

... Je suis à votre disposition pour vous préciser tout cela.

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by