Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel BOCQUET
  • Le blog de Michel BOCQUET
  • : Michel BOCQUET, Ingenieur agronome, consultant en apiculture ; conseil et expertise dans les domaines liés à l'abeille, les produits de la ruche, la pollinisation, l'utilisation des abeilles comme bioindicateurs de l'environnement. Michel BOCQUET, Agronomist, apiculturist : specialist in honeybees, bee products, pollination, environment monitoring with bees as bio indicator.
  • Contact

Twitter, c'est là

Pour les mordus de twitter, il suffit de cliquer ici :link

Recherche

14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 00:01

Le butinage de l'abeille, n'est pas toujours perçu positivement par les naturalistes, certains considèrent que l'abeille mange le "pain" des autres insectes, en particulier des insectes protégés, et que l'action des apiculteurs n'est pas forcément favorable en augmentant de façon artificielle la densité des abeilles à un moment donné. (voir par exemple un article à ce sujet sur http://jardinage-entomologique.over-blog.com/article-25673757.html)

Ce sujet est d'actualité car je travaille sur l'abeille en tant que bioindicateur, et lorsqu'on utilise des colonies d'abeilles dans le domaine de la quantification de la biodiversité, l'objectif est de relier l'importance d'une ressource (pollen, nectar) avec la diversité biologique, qu'elle soit végétale ou animale. Il semble bien cependant que lorsque la diversité est présente, il n'y ait pas de problème de concurrence entre les différentes espèces butinant les mêmes espaces. En est il de même dans des espaces trop appauvris ? ... à suivre. C'est la multiplication des sites suivis qui permettra de conclure.

Voici en image, et à titre d'illustration, un exemple de prairie en cours d'enfrichement, pour montrer la cohabitation entre les abeilles et de nombreux autres insectes sur un même lieu d'une surface de trois hectares environ. Je parle bien ici de biodiversité, et pas de productivité, bien entendu, mais les deux ne sont pas forcément indépendantes, voir les études à ce sujet sur la qualité des fromages en fonction de la diversité des prairies.

Le décor : Limite Ardèche et Loire, Vers Saint Sauveur, le 11 juillet 2008, vers 11h00 du matin.

 

Deux ressources principales sur cette prairie (paradoxalement, peu d'insectes sur les ronces du premier plan) :
Voyons un peu les visiteurs pour chacune :








et sur les autres ...


 

 

Et encore, ne s'agit il que d'un simple échantillon, ces petites bêtes ayant du mal à se laisser photographier dans la plupart des cas.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BOCQUET - dans Points de vue
commenter cet article

commentaires